étreinte

Ploiement

corps  _ dérive

lèvres

répandues

calligraphique

semis de mots

en brassée

 

l’oiseau braise silencieux

attend

> battement de tempe

 

attendrir les murs

 

trembler

en la frontière amuïe

de peau et d’autre

 

territoire

dé connu

découvert

encore

 

dans le gésir

de plis

 

météores


©Aure 08/2018

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s