Une réflexion au sujet de « 8 décembre »

  1. réconfortante nourriture
    et boire étourdissant
    musique des frimas
    bonheurs sertis
    dans la lucidité

    et l’humain
    de tout son fragile
    de tout son éphémère
    couleur de la vitale liqueur
    s’abandonne au soupir
    des espérances mystérieuses

    Avec mon amitié,

    Bizheng

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s