au droit

Au droit

du soir

là où

un liseré d’or usé

persiste

avant la tombe

bleue

          à chaque dernier pli

          une étoile s’allume

          à chaque partir

          une étoile s’allume

          à chaque blessure

          une étoile s’allume

          à chaque cri jeté

          une étoile s’allume

          à chaque sang

          une étoile s’allume

          _oui

tu dis ?

Je dis que

les galaxies

ne suffiront pas

à éclabousser

nos ombres


©Aure 09/2017

émaux

Automne

traîne

ses émaux

     couche

     les joncs

     véhément

étangs

lames de lune

biffant la plaine

     la mésange

     pointe son bleu

     à la brume

le ciel dans mon bol

nuages

volutes buées

innocent matin

au thé


©Aure 10/2017