au droit

Au droit

du soir

là où

un liseré d’or usé

persiste

avant la tombe

bleue

          à chaque dernier pli

          une étoile s’allume

          à chaque partir

          une étoile s’allume

          à chaque blessure

          une étoile s’allume

          à chaque cri jeté

          une étoile s’allume

          à chaque sang

          une étoile s’allume

          _oui

tu dis ?

Je dis que

les galaxies

ne suffiront pas

à éclabousser

nos ombres


©Aure 09/2017

émaux

Automne

traîne

ses émaux

     couche

     les joncs

     véhément

étangs

lames de lune

biffant la plaine

     la mésange

     pointe son bleu

     à la brume

le ciel dans mon bol

nuages

volutes buées

innocent matin

au thé


©Aure 10/2017

à John Trudell

Ta voix

de terre

et de ciel

indomptés

demeure

tes mots

d’étoiles

et de luttes

enchevêtrées

demeurent

marche

ami

auprès des tiens

dans l’immensité

sous le livre des nuages

nous resterons debout

notre terre

dans nos poings

to John Trudell (1946-2015)

Your voice

of land

and sky

untamed

_remains

your word

of stars

and struggles

tangled

_remains

my friend

tread

the light gigantic

_to your next of kin

below a scroll of clouds

we shall claim

your dominion

clenched tight

_in our fists

adaptation : boetiane

cropped-acc-boetiane-270x270
 boetiane.com

©Aure & boetiane 2017